Coupe du Canada 2019 - Or

Coupe du Canada 2019 - Or

14 July 2019 Gilles LeBlanc

Canada Cup

Surrey, C.-B. - L'équipe nationale féminine de softball du Canada a remporté son deuxième titre consécutif à la Coupe du Canada dimanche en battant le Taipei chinois 2 à 1 dans l'après-midi pour avancer en grande finale avant de doubler Scrapyard International 8 à 4 pour remporter la médaille d'or au Championnat international de softball de la Coupe du Canada 2019.
 
Le premier match contre Taipei était serré, alors qu’aucune des deux équipes n’ont été capables de faire grand-chose en offensive. L’équipe canadienne s’est inscrit au pointage en premier quand Emma Entzminger (Victoria, C.-B.) a claqué un circuit au-dessus de la clôture du champ centre pour une avance de 1-0 en début de deuxième manche. Le Taipei chinois a répondu en fin de troisième manche. Avec une coureuse au deuxième but, Yi-Suan Su a frappé un coup sûr au champ centre pour égaliser la marque 1 à 1.
 
Le pointage égal a été maintenu pendant les quatre dernières manches, forçant une manche supplémentaire avec une coureuse commençant au deuxième but pour les deux équipes en raison du règlement international de bris d'égalité. En début du huitième manche, Joey Lye (Toronto, Ont.) a frappé un roulant pour faire avancer Janet Leung (Mississauga, Ont.) au troisième but. Leung a ensuite pu croiser le marbre sur un roulant au deuxième but par Kaleigh Rafter (Guelph, Ont.) pour marquer le point gagnant. Le Taipei chinois a été retiré sur un amorti sacrifice, une chandelle au champ intérieur et un ballon pour terminer le match.
 
Résumé: Canada 2 c. Taipei chinois 1
 
Jenna Caira (Toronto, Ont.) a obtenu le départ pour le Canada et a lancé cinq manches et un tiers avant d'être remplacée par Danielle Lawrie (Langley, C.-B.). Caira a accordé cinq coups sûrs et un seul point mérité, tout en en retirant six frappeuses sur des prise et allouant deux buts sur balles. Lawrie a fermé le match pour le Canada, ne donnant qu'un seul coup sûr en deux manches et deux tiers, avec un retrait au bâton et aucun but sur balles.
 
Lors de la première rencontre entre l’équipe canadienne et Scrapyard la soirée précédente, l’équipe canadienne n’a pas pu produire en offensive. Lors du match de dimanche, le Canada n’a eu aucun problème, inscrivant deux points au tableau de pointage en première, deuxième et troisième manche pour prendre une avance de 6 à 0 dans le match de la médaille d’or.
 
En première manche avec Jennifer Salling (Port Coquitlam, C.-B.) au premier et Lye au troisième, Erika Polidori (Brantford, Ont.) a doublé sur une flèche au champ droite pour marquer les deux coureuses. La manche suivante, Rafter a frappé un simple pour marquer Entzminger qui avait franchi les sentiers sur un but sur balles pour commencer la manche. Puis, après un amorti sacrifice par Leung et un simple par Victoria Hayward (Toronto, Ont.), Lye a frappé un simple pour produire le quatrième point du match pour le Canada. Dans la troisième manche, Kelsey Jenkins (Delta, C.-B.) a doublé pour marquer le cinquième point du Canada et Hayward l’a poussé au marbre avec un simple pour le sixième.
 
L’avance de 6 à 0 s’est maintenue jusqu’à ce que Scrapyard s’est inscrit au pointage avec un circuit de deux points par Riley Sartain qui a coupé l’avance à quatre points. Le Canada a été rechercher ces deux points en fin de sixième manche. Le premier a marqué sur un simple d’un point par Jennifer Gilbert (Saskatoon, Sask.), qui a par la suite croisé le marbre sur un mauvais lancer pour augmenter l’avance à 8 à 2.
 
En fin de septième manche, Scrapyard a encore une fois coupé l’avance avec un circuit de deux points, mais le Canada a été capable de fermer la porte et d'obtenir la victoire pour remporter la médaille d'or.
 
Résumé: Canada 8 vs. Scrapyard International 4
 
Sara Groenewegen (Surrey, C.-B.) a lancé les sept manches dans la victoire, accordant quatre points mérités sur neuf coups sûrs avec cinq retraits sur des prises et un but sur balles.
 
L’équipe nationale féminine du Canada retournera pour faire compétition comme le Canadian Wild de Southern Illinois de la ligue National Pro Fastpitch (NPF), disputant 13 matchs en 12 jours pour terminer son calendrier de la saison régulière avant de se rendre à Lima, au Pérou pour les Jeux panaméricains qui auront lieu du 4 au 10 août. L’équipe participera plus tard au tournoi de qualification WBSC Softball Amériques pour les Jeux de la XXXIIe Olympiade Tokyo 2020, qui sera présenté du 25 août au 1er septembre à Surrey, en Colombie-Britannique.

Share: