BULLETIN TECHNIQUE 17-1
14 novembre 2017

Essai d’un an des règlements des lanceurs et la zone des prises de la WBSC

Au congrès récent de la WBSC, plusieurs changements aux règlements ont été approuvés pour inclusion au guide de règlements de 2018-2021. La majorité de ces changements étaient mineurs et servaient tout simplement à clarifier des interprétations courantes. Toutefois, deux changements significatifs ont été adoptés – l’un qui a changé la définition de la zone de prise et le deuxième qui affecte le règlement du lancer pour la balle rapide, masculin et féminin.

Au congrès récent de Softball Canada, une proposition pour mettre en place un essai d’un an de ces deux nouveaux règlements a été discutée à plusieurs ateliers et elle a reçu l'approbation unanime à l’Assemblée générale annuelle. Cet essai sera en vigueur à partir du 1er janvier 2018.

WBSC Zone des prises

Le règlement de la WBSC (balle rapide seulement) définit la zone des prises comme:

L’espace au-dessus de toute partie du marbre entre le dessous du sternum (os de poitrine) du frappeur et le dessous de la rotule du genou du frappeur, lorsqu’il assume sa position naturelle comme frappeur. La position naturelle de frappeur est la position que le frappeur prend après le relâchement du lancer lorsqu’il décide de s’élancer au lancer ou non.

Strike Zone FRUn autre changement au code de la WBSC décrit clairement les attentes pour le passage du lancer à travers la zone – en BR seulement – pour qu’une prise soit appelée:

i. lorsqu’une partie d’une balle lancée entre dans la zone des prises avant de toucher le sol et que le frappeur ne s’élance pas, pourvu que le sommet de la balle est au même niveau ou au-dessous du sternum ou le dessous de la balle est au-dessus du bas de la rotule.

Il n’est pas anticipé que cette nouvelle définition résultera à un changement de la zone des prises telle qu'elle est présentement appliquée. Ce règlement tente plutôt de rencontrer les attentes et l’application actuelles du règlement et permet plus de précision à la zone des prises aux niveaux compétitifs. Comme c’était auparavant, on s’attend que les arbitres « ajustent » la zone selon le niveau de jeu aux niveaux d’habiletés plus bas.

Notez que la zone des prises pour le softball modifié (orthodoxe) et de la balle lente demeure inchangée telle qu’elle est écrite dans le Guide de règlements existant de Softball Canada.  

Règlement du lancer de la WBSC

La WBSC possède un seul règlement du lancer pour le softball masculin et féminin. Ce règlement sera aussi un essai par Softball Canada dans les catégories suivantes – Masculin U16 et plus / Féminin U19 et plus – pour une année, en vigueur le 1er janvier 2018. (Les déviations par rapport aux règlements existants de SC sont soulignées).

4.3 EXIGENCES D’UN LANCER LÉGAL

4.3.1 ACTION PRÉLIMINAIRE AVANT L’EXÉCUTION DU LANCER

Avant l’exécution du lancer, les actions suivantes doivent se produire.

a) Tous les joueurs doivent être positionnés en territoire des bonnes balles et le receveur doit être dans la boîte du receveur et dans une position pour recevoir le lancer.
b) Le lanceur doit avoir possession de la balle et être sur ou près de la plaque du lanceur.
c) Le lanceur doit avoir le pied pivot en contact avec la plaque du lanceur et les deux pieds à l’intérieur de 61.0 cm (24 po.) délimitant la longueur de la plaque du lanceur. Les hanches doivent être en ligne avec le premier et le troisième but.
d) Le lanceur doit accepter, ou sembler accepter le signal du receveur en se tenant debout sur la plaque avec les mains séparées, et la balle soit dans le gant ou dans la main lanceuse.
e) Le lanceur doit, après avoir reçu le signal, amener son corps à un arrêt total et complet avec la balle dans les deux mains devant le corps. Le pied non pivot (pied d’attaque) doit être stationnaire au début et durant la pause. Le pied non pivot peut seulement s’avancer avec le début du lancer. Tout mouvement vers l’arrière du pied non pivot durant ou après la pause est une action illégale. Cette position doit être tenue pour au moins deux (2) secondes et pas plus que cinq (5) secondes avant de relâcher la balle. (Tenir la balle dans les deux mains au côté du corps est considéré devant le corps.)  

4.3.2 COMMENCER LE LANCER

a) Le lancer commence lorsqu’une main s’enlève de la balle ou que le lanceur effectue tout mouvement qui fait partie de l’élan. Après qu’il est dans la position de lancer avec la balle dans les deux mains, le lanceur ne peut pas utiliser un mouvement de lancer dans lequel il prend un élan vers l’arrière et ensuite vers l’avant et retourne la balle aux deux mains devant le corps.
b) Le pied pivot doit demeurer en contact avec la plaque du lanceur avant le début du lancer. Lever le pied pivot hors de la plaque du lanceur et le retournant à la plaque, créant un mouvement de balancier, est une action illégale.

4.3.3 LANCER LÉGAL

BALLE RAPIDE
Toutes les choses suivantes doivent avoir lieu afin qu’un lancer soit légal.

a) Le lanceur doit immédiatement lancer la balle vers le frappeur lorsqu’il effectue un mouvement de lancer.
b) Le lanceur doit seulement faire une rotation du bras lors de l’élan de style moulin à vent. Toutefois, il peut laisser tomber le bras sur le côté et à l’arrière avant de commencer ce type de lancer. Cela implique que le bras dépasse la hanche légalement deux fois.
c) Le lancer doit être un mouvement par le dessous, avec la main dessous la hanche, le poignet ne peut pas être plus loin du corps que le coude, et sans arrêt ou renversement du mouvement vers l’avant.
d) Le relâchement de la balle et le mouvement de la main et du poignet qui l’accompagne doit être vers l’avant, et passé la verticale du corps.
e) Lorsqu’il envoie la balle, le lanceur peut faire un pas avec le pied principal non pivot simultanément au relâchement de la balle. Le pas doit être effectué vers l’avant en direction du frappeur et dans les limites de la longueur des 61.0 cm (24 po.) de la plaque du lanceur. Ce n’est pas un pas si le lanceur glisse son pied le long de la plaque du lanceur, pourvu qu’il maintienne le contact avec la plaque et qu’il n’y ait pas de mouvement vers l’arrière.
f) Le pied pivot doit demeurer en contact avec la plaque du lanceur ou il peut pousser et glisser hors de la plaque du lanceur, ou être aéroporté avant que le pied (pas le pied pivot) ne touche au sol. Le lanceur peut sauter de la plaque du lanceur, atterrir et lancer la balle au frappeur avec un mouvement continuel. Le pied de pivot peut suivre avec l’action continuelle du lanceur.
g) Tout mouvement du bras lanceur doit être continuel alors que le lanceur prend un pas ou pousse ou saute de la plaque du lanceur.
h) La poussée du lanceur pour traîner, sauter ou bondir doit commencer de la plaque du lanceur. Le lanceur ne peut pas effectuer un saut du corbeau ou pousser d’une place autre que la plaque du lanceur.
i) Le lanceur ne doit pas continuer son élan après le relâchement de la balle.
j) Le lanceur ne doit pas échapper délibérément la balle, ni la faire rouler ou bondir pour empêcher le frappeur de l’atteindre. 
k) Le lanceur a vingt secondes pour envoyer le lancer suivant après avoir reçu la balle ou après que l’arbitre indique « au jeu ».

L’effet significatif de cet essai est que les lanceurs peuvent choisir d’avoir seulement un pied en contact avec la plaque du lanceur avant de commencer le lancer. Si le lanceur choisi de placer son pied d’attaque derrière la plaque, il doit prendre sa pause après avoir placé le pied d’attaque. Tout mouvement du pied d’attaque après la pause doit être vers l’avant. Un mouvement de balancier n’est pas permis.

Autres effets à noter:

  • Il est maintenant permis aux femmes (U19 et plus) de sauter, atterrir et lancer dans un mouvement continuel.
  • La pause doit être entre 2 et 5 secondes. Les lanceurs doivent venir à un arrêt complet durant la pause. Une pause « en mouvement » n’est pas légale.
  • Les lanceurs doivent continuer à prendre leur pas directement vers le marbre, avec le pied d’attaque atterrissant à l’intérieur de 61.0 cm (24 po.) délimitant la longueur de la plaque du lanceur.
  • Les règlements du lancer en balle rapide pour les catégories masculines U14 et moins et les catégories féminines U16 et moins demeurent inchangés par rapport au Guide de règlements de Softball Canada.
  • Les règlements du lancer de l’orthodoxe (modifié) ou balle lente demeurent inchangés par rapport au Guide de règlements de Softball Canada.

Jeff Whipple
Directeur national des arbitres