SC Logo New

POLITIQUE SUR L'ÉQUITÉ ENTRE LES SEXES

Softball Canada s’engage à la réalisation de l’équité entre les sexes et reconnaît l’importance de garantir des valeurs d’équité et d’accessibilité dans toutes ses activités. Nous définissons l’équité entre les sexes comme un processus d’allocation de ressources, de possibilités et de droits tant pour les femmes que pour les hommes, sans discrimination fondée sur le sexe. Cela comprend aussi le rétablissement de l’équilibre rendu indésirable et inéquitable entre les hommes et les femmes. Les objectifs généraux de Softball Canada dans cette politique ont été exprimés en catégories qui sont : les possibilités, le leadership, la promotion, les ressources et l’affirmation. Est aussi inclus dans cet énoncé de politique un rapport sur la situation de chacune des catégories, sur les cibles d’équité entre les sexes et sur les échéanciers de l’organisation.

OBJECTIFS

  1. Softball Canada offre des possibilités équitables de participer aux activités et de prendre part à des compétitions pour les deux sexes.
  2. Les besoins de la programmation sont définis pour chacun des sexes et ils sont inclus dans le plan officiel de Softball Canada.
  3. Softball Canada est engagé à l’allocation équitable des ressources financières et à la prestation de services pour les deux sexes comme le décrivent les priorités sociales de l’organisation et son plan officiel.
  4. Le leadership de Softball Canada comprend la représentation des deux sexes au conseil et chez les gestionnaires.
  5. Softball Canada doit s’efforcer de dépeindre le sport sans préjugés, reflétant ainsi l’influence positive tant des femmes que des hommes à tous les niveaux et dans tous les rôles.
  6. Tant sur le plan national que sur le plan international, Softball Canada défend l’égalité des chances et favorise la participation et le leadership des deux sexes aux possibilités qui se présentent.

PRINCIPES DIRECTEURS DE L'ÉQUITÉ ENTRE LES SEXES

Le portrait actuel du partage des membres de Softball Canada, une combinaison d'athlètes, d'entraîneurs et d'arbitres, correspond à la proportion 46 % - 54 % femmes-hommes (comparable à 43% à 57% en 2016).

La répartition du pourcentage d'athlètes qui représentent chacune des disciplines administrées par Softball Canada est la suivante;

  1. Balle rapide: 58% du profil d'adhésion des joueurs, 58% - 42% proportion femmes - hommes.
  2. Balle-lente: 32% du profil d'adhésion des joueurs, 31% - 69% proportion femmes - hommes.
  3. Orthodoxe: 10% du profil d'adhésion des joueurs, 21% - 79% proportion femmes - hommes.

L’organisation s’engage à entreprendre des initiatives pour assurer qu’aucune barrière systémique ne dénature ce portrait des adhérentes et des adhérents. En conséquence, la recherche spécifique au sport sera normalement le point de départ de toute initiative d’équité entre les sexes. Si des barrières systémiques existent, Softball Canada s’engage à s’y attaquer. Si aucune barrière systémique n’existe, les efforts de Softball Canada en matière d’équité entre les sexes seront alors guidés par un engagement à entreprendre ses activités dans un environnement reflétant la proportion femmes-hommes définie dans la représentation du partage de ses membres.

SITUATION DE L'ÉQUITÉ ENTRE LES SEXES ET CIBLES

CATÉGORIE I : POSSIBILITÉS ACTUELLES

SITUATION :

  1. Une priorité de l’organisme vise à assurer une allocation équitable des ressources de l’organisation en ce qui concerne le programme des Équipes nationales masculines et féminines, sur la base des possibilités offertes et les obligations de la compétition.
  2. Le portrait du bassin d’entraîneurs de l’équipe nationale pour la saison 2019 est de 13 entraîneurs masculins et 3 entraîneurs féminins (comparable à 11-3 femmes-hommes en 2016). Actuellement, le programme pour les femmes compte 3 entraîneurs féminins et 5 entraîneurs masculins (comparable à 2 entraîneurs féminins et 5 entraîneurs masculins en 2016).
  3. Sur les 11 championnats canadiens de Softball Canada, 5 sont des femmes, 6 sont des hommes, en plus des maîtres masculin, s’il y a lieu (comparables à 6 femmes, 6 hommes et les maîtres masculin, s’il y a lieu en 2016).
  4. Portrait des officiels membres : 30% - 70% proportion femmes - hommes (comparable à 20% - 80% en 2016).
  5. Portrait des entraîneurs membres : 36 % - 64 % proportion femmes - hommes (comparable à 34% - 66% en 2016).
  6. Le personnel actuel de gestion de Softball Canada est composé de 56 % de femmes et de 44 % d’hommes (9 postes – 5 femmes, 4 hommes) comparativement à proportion femmes-hommes de 62% - 38% en 2016.

CIBLE :

  • Une représentation de 50 % ou plus de femmes au sein de l’équipe du personnel d’entraîneurs de l’Équipe nationale féminine.
  • Softball Canada doit continuer de développer et d’implanter des programmes d’apprenties entraîneuses.
  • Un portrait des entraîneurs membres composé d’au moins 35 % de femmes.
  • Un portrait des officiels membres composé d’au moins 20 % de femmes.
  • La composition du personnel de gestion doit continuer de refléter une représentation minimale de 25 % de chaque sexe.

CATÉGORIE II : LEADERSHIP

SITUATION :

  1. Le conseil d’administration actuel est composé de 8 directeurs (4 femmes et 4 hommes ), maintenir le ratio 50/50 déclaré en 2016.
  2. Les comités de travail et les groupes ad hoc qui ne relèvent pas du conseil d’administration sont actuellement composés d'une  51% à 49% proportion femmes-hommes (34 femmes, 33 hommes) comparativement à un rapport 50/50 déclaré en 2016 (38 femmes, 38 hommes).

CIBLE :

  • Bien que dépendant du processus électoral, la composition du conseil continuera à refléter étroitement le portrait général des membres de l’organisation.
  • La composition de tous les comités/groupes de travail tend à représenter une moyenne de 40 % de l’un ou l’autre sexe. De plus, la proportion hommes-femmes reflétera plus étroitement la composition du groupe cible principal par genre (p. ex. Équipe nationale féminine).

CATÉGORIE III : PROMOTION

SITUATION :

  1. Tout le matériel de promotion et de formation qui est produit reflète l’équité entre les sexes
  2. La sensibilité et l’égalité représentent les deux sexes lorsque c’est possible (c.-à-d. les manuels des entraîneurs et des officiels – les deux sexes sur la couverture du Guide de règlements, etc.)

CIBLE :

  • Continuer selon la même stratégie générale
  • La promotion et l’annonce des postes (rémunérés et non rémunérés) doivent présenter Softball Canada comme une organisation qui offre des chances égales.

CATÉGORIE IV : RESSOURCES

SITUATION :

  1. Une priorité de l’Association guide toutes les affaires de l’organisation vers une allocation équitable des ressources dans la programmation destinée aux femmes et aux hommes.

CIBLE :

a) Le conseil continue de surveiller cet aspect sur une base annuelle et il traitera des affaires d’iniquités, s’il en survient.

CATÉGORIE V : AFFIRMATION

SITUATION :

  1. Depuis plusieurs années, Softball Canada a conclu un accord voulant que la délégation provinciale/territoriale qui est composée de trois personnes à l’AGA inclue au moins une personne de chaque sexe.
  2. La délégation officielle de Softball Canada au Congrès de la Fédération internationale de softball inclut au moins un représentant de chacun des sexes depuis 1993 (sauf en 2009 et en 2015).

CIBLE : 

a) Le choix de la délégation de Softball Canada à toutes les réunions d’agences/organisations externes vise un équilibre des sexes se rapprochant du portrait de ses adhérents.

comparativement à proportion femmes-hommes
comparativement à un rapport 50/50 déclaré en 2016 (38 femmes, 38 hommes).