Softball Canada nomme qunze nouveaux arbitres de Niveau IV

Softball Canada nomme qunze nouveaux arbitres de Niveau IV

24 September 2019 Donna Ozarko

Ottawa, Ont. - Softball Canada est heureux d'annoncer que quinze arbitres ont réussi à atteindre leur certification nationale d'arbitre de Niveau IV suivant leur performance aux Championnats canadiens de 2019.

Dans le programme de certification nationale des officiels, la certification de Niveau IV est le niveau d'entrée national et demande un niveau élite de connaissances, de compréhension et d'habileté. Chacun de ces officiels ont clairement démontré un niveau élevé de connaissances et de compétence. Cette certification permet aux arbitres de participer à tous les Championnats canadiens incluant les événements nationaux de balle rapide masculin et féminin et de balle lente masculin. Ils peuvent aussi agir comme superviseurs des arbitres aux Championnats canadiens d'âge mineur. 

Les nouveaux arbitres de Niveau IV en balle rapide sont:

PRÉNOM NOM VILLE D'ORIGINE
Rick Boyd Oro-Medonte, Ont.
David Herrington Napanee, Ont.
Steven Hartmann Moose Jaw, Sask.
Steph Hughes Guelph, Ont.
David Jackson Ajax, Ont.
David Maandag Surrey, C.-B.
Jamie McCloy Niagara Falls, Ont.
Gord Nicholls Trenton, Ont.
Doug Plummer Belleville, Ont.
Jason Ranchoux Kelowna, C.-B.
Martin Robitaille Québec, Qc.
Don Scallion Oro-Medonte, Ont.
Dave Thompson Bracebridge, Ont.

Les nouveaux arbitres de Niveau IV en balle lente sont:

PRÉNOM NOM VILLE D'ORIGINE
David Pritchard Niagara Falls, Ont.
Gary Mailman Lower Branch, N.-É.

« Afin de demeurer l'un des meilleurs programmes d'arbitres au monde, Softball Canada a besoin de continuer à développer des arbitres de niveau élite » a noté Jeff Whipple, Directeur national des arbitres. « On célèbre les réalisations de ces individus et on a hâte de les voir continuer leurs rôles de leadership dans nos programmes d'arbitres sur le terrain et à l'extérieur.  »

Afin de maintenir la certification de Niveau IV, les arbitres doivent premièrement participer à une clinique nationale et ensuite réussir une évaluation avec succès à un Championnat canadien désigné.

Share: